Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/37/d718298593/htdocs/CharityHope/wp-content/plugins/revslider/includes/operations.class.php on line 2758

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/37/d718298593/htdocs/CharityHope/wp-content/plugins/revslider/includes/operations.class.php on line 2762

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/37/d718298593/htdocs/CharityHope/wp-content/plugins/revslider/includes/output.class.php on line 3684
URPANAF HAÏTI SE PRONONCE SUR LA CRISE POLITIQUE SYSTÉMIQUE – URPANAF

La crise haïtienne est systémique.

Depuis plusieurs mois, la situation d’Haïti est très inquiétante. Des mobilisations
partout dans le pays, des massacres, des tueries font la une. Ces mobilisations, débutant depuis 6-7 juillet 2018, ont pour objectif de demander un rapport sur les fonds
PETROCARIBE.

PETROCARIBE est un accord signé entre le Venezuela de Hugo Chavez Frias avec les pays de la Caraïbe sur une vente à crédit de pétrole, que les dirigeants de ces pays doivent investir dans des projets de développement durable.

Depuis février, avec le nom du président, Jovnel Moise, dont son nom est impliqué dans le rapport du CSC/CA, comme étant un dilapidateur des fonds PETROCARIBE, les mobilisations prennent une nouvelle allure et le peuple réclame la démission du président et son jugement. Le président serait le patron de deux firmes (Agritrans et BETEX) qui ont eu un contrat pour un même tronçon de route.

Ces deux firmes ont la même CIF, le même personnel et la même quantité d’années
d’expérience. Les contrats ne respectent pas les principes et le travail n’ont pas été faits
selon les normes. Donc, un argent est dépensé en double pour un travail qui n’a pas été fait et le dilapidateur n’est autre que le président.

Depuis, le pays est dirigé par des mains de fer, des policiers tuent des enfants, des étudiants, des militants, etc. Depuis 9 juin, le pays est complètement barricadé, pas de circulation, des mobilisations brutales, pendant que les partisans du président continuent à tuer les fils du pays.

Malgré tout, les USA continuent à soutenir le président inculpé, le dilapidateur Jovnel Moise. Donc, la crise haïtienne est systémique.

Quand un président plait à l’occident, peu importe qu’il soit un dilapidateur, qu’il détruise le peuple, il reste au pouvoir, comme le cas plusieurs pays en Afrique.

Disons non à l’hégémonie occidentale 👊🏾 !
Vive une Haïti maitre de son destin 👊🏾 !

[ source image : 985fm ]

Laisser un commentaire