Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/37/d718298593/htdocs/CharityHope/wp-content/plugins/revslider/includes/operations.class.php on line 2758

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/37/d718298593/htdocs/CharityHope/wp-content/plugins/revslider/includes/operations.class.php on line 2762

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/37/d718298593/htdocs/CharityHope/wp-content/plugins/revslider/includes/output.class.php on line 3684
10 AVRIL 2017 : DATE ANNIVERSAIRE DE LA DISPARITION DU JEUNE ÉTUDIANT MALAH BAGALÉ, ABATTU PAR LES FORCES DE L’ORDRE LORS D’UNE MANIFESTATION ! – URPANAF

** Lettre Hommage d’un membre d’URPANAF NIGER pour Bagalé Kelloumi Malah , ex-coordinateur d’ Urgences Panafricanistes NIGER🇳🇪 , martyr du 10 avril 2017. **

Pourquoi cette politique d’ASSASSINAT?

Je n’ai que 24 ans ;
Je viens à peine de commencer l’Université ;
J’aurais bien voulu rester ici bas pour achever mon cursus scolaire ;
J’aurais bien voulu faire mes études supérieures en science sociale (sociologie) pour servir ma nation ;
C’était mon ambition ;
C’était la couleur de mon destin ;
C’est ce pourquoi je fréquente ;
Alors que je me battais pour atteindre mon objectif ;
Je me levai Lundi matin (le 10 Avril 2017) pour la Fac ;
J’avertis mes camarades pour prendre congé d’eux et revenir à midi ;
Mais ils ne savaient pas et moi non plus que c’était un congé éternel ;
Je n’ai pas pu quitter le campus comme prévu parce que l’ambiance politique ne permettait pas ;
Les forces du mal ont envahi la cité Universitaire, surpris, on ne pouvait se laisser faire ;
Résistance contre résistance, un coup me heurta, un coup tendu, c’était un gendarme
Un coup qui me commissionna dans un monde meilleur ;
Dites à ma mère que je vais continuer mes études dans l’au-delà et qu’elle ne me verra plus ;
Dites à mon père qu’il ne payera plus mon écolage ;
Il ne le payera plus parce que j’ai gagné une bourse ;
Une bourse offerte par la politique de ma nation que je désire servir ;
Une bourse que nous n’avons jamais imaginée dans la famille ;

Mais aujourd’hui la nature me l’a imposé ;
Elle me l’a imposé et je n’ai pas eu le choix ;
Si j’avais le choix j’allais refuser ;
Refusé parce que je n’ai fait aucun effort qui puisse mériter cela ;
Mais aujourd’hui à 24 ans, je suis toujours un jeune qui puisse imposer son veto ;
Allez dire à tous ceux qui me connaissent que la marche politique que je n’ai même pas commencée m’a ôté le souffle de vie que Dieu m’a donné gratuitement pour un objectif ;
C’est fini pour moi, le coup a arraché ma vie à cause de la politique que je n’exerçais même pas parce que étant étudiant ;
J’aurais bien voulu rejoindre Thomas Sankara, Patrice Emery Lumumba, Mouammar Kadhafi
Et les autres Leaders politiques à l’âge de 100 ans ;
Me voilà passager de ce train à 24 ans ;
Qui m’a privé d’un avenir parmi vous ;
Qui a fait tomber tous mes rêves à l’eau ;
Dites à ma mère que jamais je ne l’oublierai ;
Et qu’elle sèche ses larmes ;
Dites à mes camarades que je ne pourrai plus continuer la course avec eux à partir de cette journée fatidique du mois d’Avril ;
Je dirai à Dieu, s’il accepte, que la politique m’a tué ;
La politique m’a envoyé à une mission sans me donner le moindre parapluie pour me protéger du chaud soleil et des violentes pluies.
Je laisse mon innocence aux Tireurs et Commanditaires ;
Ils porteront ma Croix malgré mes ambitions mortes ;
La mort que j’ai subie libérera ma nation avant qu’un autre camarade ne me rejoint ;
Dites à ceux qui me connaissent qu’aujourd’hui, ils pleurent ma mort
Mais je leur promets qu’ils pousseront des cris de joie UN JOUR ;
La politique que je n’ai pas encore commencé m’a ôté la vie ;

Mais je suis sûr que mon sang criera plus que celui d’Abel ;
A vous mes compatriotes, retenez ceci aussi longtemps que vous vivez ;
La victoire n’appartient pas aux plus forts et ni aux plus faibles ;
Mais elle appartient à ceux qui ne démissionnent jamais!!!
Alors Hommes et Femmes continuez la lutte sans se soucier de moi ;
Et vous aurez la victoire ;
Prouver au monde entier que je ne suis pas mort pour rien.

LA JUSTICE POUR BAGALÉ NOUS EXIGEONS!!!

Paix éternelle à ton âme cher ami et camarade.

Laisser un commentaire